Quand le printemps s’invite sur mon Ile

Quand le printemps s’invite sur mon Ile

Savez-Vous ce que c’est que le printemps ?
C’est le mois de janvier, il fait plus de 30 degrés.
Ma sœur nous parle de ce beau temps.
La saison des letchis est presque terminée.

Savez-Vous ce que c’est que le printemps ?
Ma mère écoute attentivement la radio.
Un cyclone plane sur le petit écran.
Les enfants dansent pour une saison hors du temps.

Savez-Vous ce que c’est que le printemps ?
L’amour et la joie ébranlent notre maison.
A qui le sati, le roulèr, ou le Kayamb. ?
Le plein de bonheur nous empare tout en chanson.

Savez-Vous ce que c’est que le printemps ?
Le Paille en Queue regagne sa falaise.
Et le randonneur applaudisse ses mouvements
Quand il se dirige vers le Piton de La Fournaise.

C’est les longues vacances, instant confortable,
Les enfants ont fermé leurs cartables.
Et ma sœur, lit, en plein champs,
Savez-Vous ce que c’est que le printemps ?

La magie du printemps a donné à ma sœur un présent.
Toute la famille est ravie. J’écoute tomber la pluie.
Enfin, petite sœur sait lire maintenant. Vive, le printemps !
Aujourd’hui, elle vit dans le souvenir de ses printemps à Paris.

Rien qu’un petit cœur amoureux de la nature,
Deux saisons ou quatre saisons,
La beauté du monde nous donne le goût de la lecture.
L’écriture, une aventure pour la célébrer en chanson.

Quand le printemps s’invite sur votre Ile,
Composez sans tarder un bouquet de senteurs.
Offrez des fleurs pour tout dire à vos nubiles
C’est si simple de construire le bonheur.

Vivons, mourrons de nos printemps,
Qu’importe nos latitudes !
Dans ce décor en mouvement,
La Terre nous alimente de nos certitudes.

Jepoétesse

Entre Europe et Afrique et bien d’autres continents mon monde poétique, vous invite au voyage.

  • Vues2319
  • Aime0
  • Évaluations12345

9 Commentaires
  1. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    Les randonneurs applaudissent.

  2. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=nZIipNPsEFU

    Maxime Laope La rosée tombée + paroles

    Premier couplet.

    La case mon maman
    Mi mange cari volaille
    La case cinois la waya
    Mi mange le rein sounouck
    La case mon maman
    Mi mange cari volaille
    La case cinois la waya
    Mi mange le rein sounouck
    Oh canon la pas tiré
    Mette ton chapeau Baron
    Jisqu’à bave savon la pas cumé
    Oh canon la pas tiré
    Mette ton chapeau Baron
    Jisqu’à bave savon la pas cumé

    Refrain.

    La rosée tombée
    La rosée tombée wayo
    La rosée tombée waya
    Tomb’ dessi mon têt’
    La rosée tombée
    La rosée tombée wayo
    La rosée tombée waya
    Tomb’ dessi mon têt’

    Deuxième couplet.

    Dan’ caro brèd’ songe
    Missié blanc Lantaniers
    Nana l’escargot y ronge
    Tout’ son band’ ti rosier
    Dan’ caro brèd’ songe
    Missié blanc Lantaniers
    Nana l’escargot y ronge
    Tout’ son band’ ti rosier
    Oh son rosoir l’est cassé
    Donn’ à li cinq francs souplé
    Pou li fait souder
    Oh son rosoir l’est cassé
    Donn’ à li cinq francs souplé
    Pou li fait souder

    Un petit partage pour illustrer le bonheur de vivre en chanson sur notre Ile.
    La pluie est au coeur du mouvement, c’est l’équivalent du printemps chez nous.

    Bon lundi à tous.

    Sans traduction, soyons attentif à la voix du chanteur. Tout est bien exprimé.
    Joyeux Printemps à tous !

  3. Cyranette 5 ans Il y a

    Au fond le printemps, c’est peut-être d’être simplement heureux. 🙂

    Joli partage. 🙂

  4. Mireille Masson 5 ans Il y a

    Le printemps ! je ne le connaissais pas ainsi ! et c’est merveilleux de découvrir ce printemps-là !
    30 ° ! le rêve ! les litchis ! Ah ! j’en rêve !
    Mais le Sati, le Roulèr, le Kayamb .. ? ? J’avoue ne pas connaître ! je suis ignare, certainement !

    Qu’il est beau ce poème, bourré d’amour et de bonheur !
    J’ai vraiment envie d’aller voir ce printemps-là !

    Et cette chanson ! Magnifique ! Langage du soleil !

    Merci, je me suis régalée, moi !
    Mes amitiés, personne !

  5. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    Bon Mardi Cyranette, c’était le temps où tous les écoliers de France avaient des livres de français identiques.
    Je me souviens encore de ce Livre Unique de lecture et compréhension de la langue française.
    Pour nous les petits français proche du Tropique de Capricorne c’était le summum de l’exotisme.
    Notre imagination était constamment connectée à la magie des 4 saisons.
    Il me tient de partager ces instants bonheur de ma vie. Cela va drôlement à l’encontre de ce que certains prêchent.
    “Au fond le printemps, c’est peut-être d’être simplement heureux. ” Je suis à 100 pour cent votre vision du printemps.

    Bon mardi

    Amitiés
    Jepoétesse

    Un petit cadeau pour toi Cyranette pour fêter le printemps.

    https://www.youtube.com/watch?v=HClfgTGiHDs

    Michel Fugain. Le Printemps.

  6. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    Bonjour,mireille,
    Je vivais comme la plupart de ces enfants perdus au milieu de l’ Océan Indien et des forêts de béton, sans connexion interne, ni télé, ni cinéma, ni spectacle, ni voyage en bateau ou en avion, mon livre de lecture de langue française était une croisière vers un monde imaginaire. L’Europe livresque de fresques enfantines.
    Si j’étais artiste peintre, j’en ferai des tableaux et encore des tableaux …

    https://www.youtube.com/watch?v=RndGDTiWvAM
    MALOYA KAYAMB, ROULER Y EL SATI – CASA CULTURAL DE ESPAÑA – LIMA – PERÚ

    Une invitation dans le monde magique du Sati, du triangle et du Kayamb.
    Ces intruments traditionnels sont liés au Maloya.
    Aujourd’hui, des artistes enseignent aux enfants son histoire et sa pratique.
    Enfants sans professeurs nous pratiquons avec les anciens, les plus âgés, cette musique. Nous utilisions les objets de la vie quotidienne en guise d’instruments. C’était notre manière à nous de” casser la vaiselle à maman” sur nos rythmes traditionnels.
    On se moquait souvent de notre petite soeur qui avait du mal à maîtriser la lecture orale.
    Nous préparions chaque jour une nouvelle lecture pour améliorer nos performances, pas facile pour les créolophones que nous sommes.
    Ma petite soeur une fois sur deux pour ne pas trop se fatiguer présentait à ma mère : “Savez-vous ce que c’était le printemps !”

    On allait dans la cuisine prendre d’assaut la vaiselle de ma mère pour mettre en scène ” Savez-vous ce que c’est que le printemps !”. Honorer le printemps sous le rythme sacré de maloya, c’était à mourir de rire. C’est dans cette ambiance peu commune que ma soeur a appris lire en langue française.
    Cela l’encourageait encore plus quand elle voyait petit frère coiffé du tablier de ma grand-mère.
    C’était la plus belle des déesses printanière. Ma grand-mère en avait les larmes aux yeux, elle qui ne connaissait que les noms des lettres pour toute maîtrise de cet art bien complexe.
    La culture est avant tout une aventure de la rencontre de l’autre. Vous n’êtes certainement pas ignare, juste que nous vivons chacun des expériences cuturelles différentes c’est toute la grande richesse de notre pays, la France.
    Si vous ne connaissez pas encore mon Ile Mireille, je vous invite de venir à sa rencontre “.
    Pour chasser les images de ce printemps tropical, il faut se rendre sur les aires de Pique Nique, là où les habitants jouent de la musique le dimanche après-midi ou pendant les jours de congés.Les enfants jouent et d’autres se concentrent sur la préparation du repas.

    Bon mardi.

    Amitié
    Jepoétesse

  7. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=hQSGSohhpoc

    maloya anse cascades

    Bon mardi.

    Amitié
    Jepoétesse

  8. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=bJzVoEUNmXE

    Tour L’ile 974 saint pierre

    CircuitS touristiques des locaux. J’ai vécu ça enfant, c’est trop folle comme ambiance. Bruits de tôle du sati.
    Toute plaque de tôle peut faire office d’instrument traditionnel.
    A défaut on peut utiliser des boîtes de conserve, des ustensiles de cuisine.

    Amitiés
    Jepoétesse

  9. Auteur
    personne 5 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=gL8kOVjqmsk
    La Réunion “le servis kabaré de Gra moun Baba” Part 1

    Toute la Réunion a bien besoin de se mettre du beaume au Coeur, en ce temps de pleine mutation de notre Ile.
    Le Maloya un patrimoine vivant à preserver. Sati, roulèr et Kayamb n’auront plus de secret si derechef vous avez l’honneur d’assister à un tel évènement sprituel et festif.
    Depuis peu, de telles cérémonies sont ouvertes au public voire aux touristes dans le but de briser la peur et partager la richesse du Maloya sacré et profane.
    Au delà de nos montagnes magnifiques,de notre faune , de notre flore la Réunion de l’extrême se manifeste dans la Maloya sacré et profane.
    Personnellement enfant d’une famille profondément catholique, les anciens de ma famille n’ont pas transmis leur heritage malgache et indienne.
    Toutefois, dans nos jeux d’enfants et dans notre écriture nous en témoignons comme si quelqu’un d’autre jouait ou écrivait à notre place.
    A la lecture de mes textes ma mère m’a demandé quelles étaient mes sources d’inspiration, j’ai répondu mon imagination.
    Puis, elle m’a avoué c’est ce que je crois mais c’est bien plus complexe. Depuis, elle m’enseigne progresseivement les rituels de mes descendants malgaches et africains.
    Enfin le peu qu’elle sait car elle se cachait enfant et adolescent pour assiter incognito aux divers rituels.
    Son père a fait de longues études, il est resté plus de 15 ans dans la region parisienne après son service pour la France. Un vaillant, ancient combatant très respectueux. C’était un athée républicain convaincu.
    Mon père était coupeur de canne, il n’a pas fait de longues études mais il a vu pas mal de pays en tant que militaire engagé pour la France. Plus de 15 ans aussi hors de son Ile. Avant sa mort, il a fait promettre à ma mère de nous élever dans la culture française. Lui aussi un athée convaincu, patriote, vaillant ancient combatant.
    Aujourd’hui, moi aussi je suis une athée convaincue après plusieurs années d’évolution entre église catholique et évangélique.
    Néanmoins j’éprouve une grande admiration et un grand respect sur les rituels des ancêtres malgaches, africains et indiens.
    Combien de temps encore dans la preservation des traces des anciens ?
    Si les artistes continuent leurs actions j’ose inspérer autant d’années qu’il y aura des descendants réunionnais sur notre Ile et dans le monde.
    Modernité peut porter la rime de nos traditions, l’homme a une reserve d’imagination inépuisable qui lui donne cette capacité de concilier les expériences de ses multiples cultures.
    C’est peut-être cela l’ingénoisité du réunionnnais caméléon. Prendre la couleur de l’environnement où il se trouve tout en gardant la sienne.
    Le tourisme est aussi une chance dans cette sauvegarde. Il encourage les habitants à persévérer dans leurs pratiques tout en évoluant dans une société moderne empreinte de la culture française.

    Bon mardi à toutes deux

    Amitiés
    Jepoétess

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo elit. consequat. porta. sed Donec leo. id, quis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?