Prose pour le plaisir d’écrire…Chapitre VII

Le jour dort…quand la nuit tombe.
Les ténèbres m’envahissent,
Et ouvre à la faveur de mes nuits blanches,
La boite de Pandore.

Dans la pénombre,
Le silence est mon refuge;
Mais la quiétude reflète,
Sur le miroir de l’indolence,
Des images foisonnantes,
Sur d’obscures velléités.

Je me rappel…il y a si longtemps.
J’ai 36 ans de rêves inassouvis;
Et le poids des années,
En guerre contre mes illusions,
A laissé ses empreintes funestes,
Sur mes mains, mon visage et mon cœur.

Soldat sans armes ni autres patries que la mienne,
Je mène le combat d’un homme imparfait,
Qui vénère la perfection.

Mais face aux assauts sans cesse répétés,
De la sottise humaine,
Ma joie de vivre,
S’est quelque peu assombrie;
Mes voix intérieures se sont tues;
Et à force de plier ma volonté et ma vie,
J’ai délaissé mes songes,
Comme on abandonne un soldat,
Sur le champ de bataille…

Dans l’envers de ce décor profane,
Que j’abjure…sans pouvoir y échapper,
J’ai perdu l’horloge,
Qui m’indiquait l’heure de départ,
Avant le naufrage de ma vie…

Bien heureux cependant !
Car je demeure à ma manière loyal et droit;
Afin que mon ennemi la faiblesse,
Tel un maton qui me lorgne et me désespère,
Ne puisse s’emparer de ma raison d’être.

Les temps changent;
Bien que le réel soit une nébuleuse,
A géométrie variable,
Je vous le dis aujourd’hui et pour l’éternité…
Que jamais le Mistral,
Ne me fera trahir,
Mes promesses de rectitude.

  • Vues1486
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Jean de Labreuvoir 3 ans Il y a

    Comme un invincible prisonnier qui chaque jour donne de la force à ses chaînes,
    attendant la tempête, pour conquérir encore un peu plus d’assurance …
    Demain le bateau coulera avec à son bord le capitaine “courage” qui n’aura jamais navigué !

    Jean

  2. Auteur
    EKLEKTIK 3 ans Il y a

    Ton commentaire est magnifique. Merci beaucoup.
    Ta plume est comme à l’épée de Cyrano…A la fin de
    l’envoi, elle touche.

    Amicalement,

  3. Isa 3 ans Il y a

    Mais il est encore temps, n’est-il pas toujours temps de faire revivre ses rêves d’antan ?
    Il faut combattre la désespérance

    Amicalement

  4. Auteur
    EKLEKTIK 3 ans Il y a

    Tu as raison Isa. Il faut faire face au désespoir et le combattre avec beaucoup d’agressivité. Même si mes écrits font ressentir beaucoup de spleen… Je suis néanmoins d’un naturel ultra optimiste. Je crois au bien-être, à la longévité et à la pérennité des âmes. Au delà des frontières du monde…Et de ma propre compréhension.

    Amicalement,
    E.K

  5. Chocolatine 3 ans Il y a

    J’ai apprécié ma lecture,

    Un sujet à débattre!

    Merci de ce beau partage,

    Amical…..

  6. Auteur
    EKLEKTIK 3 ans Il y a

    Bonsoir Chocolatine,

    Un grand merci pour ta lecture. Au plaisir !

    Amicalement,

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

fringilla luctus vulputate, adipiscing ultricies id, non leo. Lorem massa risus.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account