Premier cri

Sorti de ses poumons débiles
Il marque ce début difficile.
Le nouveau-né hors de la matrice
Commence ainsi son office.

Tu es mon fils, tu es ma fille
En moi vibrent des aiguilles
Accrochant à jamais une image.
Dans ce cri, je sens cette rage.

Celle de devenir plus fort
Pour affronter dignement le sort.

Quel sera vraiment ton destin ?
Pour cela, j’éclaire ton chemin
Brandissant une torche d’amour
Brûlant pour un éternel jour.

Pas besoin d’appel au secours
Je suis là, pour toi, pour toujours.

Montfort, le 27/11/17

  • Vues1796
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

pulvinar eleifend suscipit non vel, ut sem, at elit. justo ipsum