Pour une Aubade,

Pour une Aubade,
Les pleurs d’infidélités
nous parviennent à la gorge
au goût rance parfumé
à l’odeur d’amertume.

Ces instants d’éternités,
tristes moments volages,
aux parcours tous vérolés
détruisent plus que n’amusent.

La poésie me réveille
me maintien toujours en vie
m’évitant un jour la Mort
et me permet de rêver.

Cette fleur qui sommeille
pour qui je rêve ainsi,
m’extirpe du corridor
et me fera avancer.

Mais son absence assombrie
ce cœur triste et maussade
pour qui durs sont les réveils
malgré cette volonté.

Amour tendre et infini
pour une belle Aubade
aux bras de cette merveil’
jusqu’à cette éternité.
Basile Béranger Chaleil

Le 1er Janvier 2017.

  • Vues2729
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. caroline 4 ans Il y a

    ben vé il est joli celui là bibi de caro

    • Auteur
      Chaleil 4 ans Il y a

      Bonjour Caroline,
      Je n’ai toujours pas saisi le sens de ton message très énigmatique….
      Peux tu m’en dire plus ?
      Merci de ton passage…
      Basile

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus in Lorem dolor. ut libero. dictum leo. consequat. mattis mattis felis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?