Pffff

Dans le château humide, écrasée sous un pouf,
la bombe insecticide rendit son dernier souffle.

Les abeilles les mouch’rons poussèrent un grand sourire
les cafards les bourdons retrouvèrent le sourire.

Just’à côté du fort, au milieu des genièvres,
quelques plantes carnivores se maquillaient les lèvres.

  • Vues2913
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Mireille Masson 4 ans Il y a

    Je ris, je m’amuse, non, vous m’amusez beaucoup !
    Merveilleux petits textes humoristiques que vous créez !
    Dignes de sketches d’humoristes, enfin, à mon goût !
    J’en raffole,
    Bravo et merci
    Amitiés
    Mireille

    • Auteur
      Béasse jean pierre 4 ans Il y a

      Que des compliments ! C’est mon égo qui va être content ! Finalement je vais peut-être aller m’acheter des lunettes de soleil et une ferrari pour aller me la péter dans la grande ville d’à côté
      C’est gentil Mireille, çà fait plaisir,
      passe une bonne journée

  2. Auteur
    Béasse jean pierre 4 ans Il y a

    je viens de lire certains de tes textes, ils sont très jolis ( la preuve c’est qu’ils ont plein de bons commentaires ) entre autres Que sont les mots (les 4 dernières lignes surtout ) L’amour avec toi, il a plu celui-là aussi, comme quoi l’amour, çà fait parler, çà nous attire !?

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut ultricies Phasellus lectus commodo accumsan risus consectetur libero.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?