Peuple du monde

Regarde l’écran de tes visions projette-toi

Corps à corps séparés de tout font violence

 

l’enfant apporte de l’eau à sa mère

inoubliable l’empreinte du mot souffrance

 

Une tente dans l’arbre se déracine

Des yeux globuleux resserrent un cœur dans l’errance

 

Politique lies tes racines au peuple qui se noie ne les oublies pas

Ne laisse plus l’enfant et sa mère sans toit ni lois

 

Et j’ai peur que demain le monde s’endorme

et j’ai peur que demain soit loin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Vues1701
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mi, felis commodo justo dapibus ante. facilisis ut mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?