peu m’importe

peu m’importe le silence
peu m’importe la pluie
de tout ce que j’ai appris
peu m’importe l’offense
peu importe ce que je t’ai dit
et qu’importe son essence

il n’y a que la pluie
il n’y a que le silence
il n’y a que la nuit
et moi au milieu

et toi sûrement belle cécité
bêtise aveugle
en forme de femme

mais tu m’avais forcé
…..à recouvrer le monde

  • Vues1645
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

pulvinar id ut lectus ipsum eleifend Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?