Petit garçon devenu homme

Peur de rien à part de la solitude.

Cette porte que j’entrevois, la seule issue.

Cette femme qui entre en moi, la salissant.

Il me reste le rap, pour seule étude.

Les années passent et l’horloge tournent,

Avant que je trépasse, il faut que j’arrange tout.

C’est ma vie ou un film ? Allez-y, dites le moi.

J’ai besoin de savoir même si l’espoir est infime.

Tel Truman dans ce laboratoire,

L’impression de me débattre à tort.

Du sang sur les mains comme El matador,

Je crois que je me perds dans ma propre métaphore.

 

Petit garçon devenu homme,

Ouais dans sa tête, les voix résonnent.

Whisky glaçon et il s’envole

Loin des démons, qu’il abandonne.

 

Une place vide dans ma gondole,

Une place vide sans ma boussole.

Décrochage de femme que j’adule,

Drôle de passage à l’âge adulte.

Bouteille sur le sable, qui n’arrive jamais.

Réveil sur la table, qui m’harcelait.

Je tombe en silence de ce building,

Faut que je sorte de ce streaming.

 

Petit garçon devenu homme,

Ouais dans sa tête, l’effroi résonne.

Whisky glaçon et il s’envole

Loin des démons, qui l’abandonnent.

  • Vues2031
  • Évaluations12345
2 Commentaires
  1. harfang 1 mois Il y a

    bonjour Antonin , la solitude nous effraie tous , mais comme toute chose ,elle a ses bons et mauvais cotes ,
    pour nous garcons devenus hommes , la quete d une femme qui nous convienne est primordial , mais combien de douleurs vont avec …avant tout ( je pense) faire la paix avec nous memes est la premiere chose a faire …qu en penses tu ? amities jocelyn

  2. Auteur
    Antonin Carrette 1 mois Il y a

    Je suis totalement d’accord, merci pour ton commentaire Jocelyn !
    Antonin

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent suscipit facilisis libero nunc dapibus sed felis luctus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account