Perdre son père

Perdre son père, c’est  cette souffrance particulière, unique

Mon corps est là pour le rappeler à l’infini
Comme un point de côté qui se réveille en même tant que le soleil au matin

Comme un caillou dans sa chaussure qui des jours vous empêche d’avancer ..
Un petit caillou que vous essayez en vain de déplacer, de cacher

Une douleur vivante qui fige votre sourire dans des moments de grâce
Qui sèche  aussi vos larmes si vous osez lui faire face

Perdre son père est une souffrance particulière, Unique

Elle est  en vous maintenant, se mêlant aux battements de votre cœur, au rythme de votre souffle, brouillant votre regard

C’est comme un don imposé, qu’ il faudrait savoir  accueillir pour espérer continuer ..

  • Vues2791
  • Aime4
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. PEAUSABLEE 11 mois Il y a

    La perte d’un parent c’est une blessure…mais oh combien notre propre sablier nous le rappelle lorsque nous devenons à notre tour ce père ou cette mère pour l’enfant qui chérit.

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

in nec lectus commodo Aenean ut libero eget

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?