Panser la pensée

Pensée
Elle revêt son sombre manteau,
Pour un temps, je l’espère seulement.
Elle drache des mots, des piques, et des maux.
Je rêve de la déshabiller, de la contempler à la lueur de la lumerotte
Les esprits chafoins me voient déjà entravé par des menottes
Elle semble si vigousse sans son lourd fardeau
Tel le pistil d’une pensée sauvage et subtile
Qui accueille les grains de vie poussés par la poudrerie
Elle permet à l’humanité de s’émanciper
Quand elle n’est pas ristrette par l’aveuglement des fadas
Elle voyage d’une âme à l’autre à bord d’un tap-tap
Aux couleurs de nos humeurs
Pourvu que le champagné bienveillant lui permettre de panser ses plaies
Je suis un dépanneur, ouvert pour elle, à toutes heures
J’aime à croire qu’elle trouvera en chacun tous les ingrédients
Pour qu’elle revête son habit de diamants.

hommage à la francophonie

  • Vues1872
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

felis Praesent odio adipiscing dolor. leo pulvinar dapibus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?