Peau cible (de Patrick Lanoix; A la conquête de l’empyrée)

J’ai aperçu l’homme au sombre épiderme
Je me suis dit tout bas, c’est sûr, j’aurai sa peau
Ce teint de chair cuite et bien ferme
Je rêve de cette allure, être obscur et si beau

Le soleil m’a souri et m’a promis son aide
Et ses puissants rayons qui embrasent la pinède
J’irai exposer la blancheur de mon corps
Sur les divines plages au sable immaculé

Attendant la sensation de l’astre lorsqu’il mord
Je ne reviendrai pas avant de m’en hâler
Surtout ne lui dites pas que j’aime lui ressembler
Je me suis tant moqué de lui, de ses chimères

Exhibant la pâleur à l’instar d’un trophée
Que gagnent les plus grands partout sur cette terre
Vouant sa négritude à de noires gémonies
Savourant l’amertume de mon ignominie.

  • Vues3331
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Béasse jean pierre 4 ans Il y a

    J’aime bien mais je ne comprends pas tout.
    J’ai préféré Consolation

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Sed dictum Lorem Aenean ultricies mattis consectetur elit. ut tempus leo ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?