Patiente

Patiente

Je ne cesse de compter les heures et d’observer ma montre
Je ne perds pas l’espoir et j’attends que tu entres
Je m’endors et j’interdis le sommeil de s’approcher
Puis, j’envoie mes pigeons venir te chercher

La maison est terriblement froide et ainsi sombre
Quand le soleil se lève, je vois au couloir ton ombre
J’entends tes rires puis soudainement le silence
Les démons de la mort dominent pendant ton absence

Des fois, je ressens ton spectre qui me suit
Je vois la porte s’ouvrir et j’entends des bruits
Je t’appelle quand je prépare ton plat préféré
Et après avoir mangé, je t’entends dire que tu l’avais adoré

Des mois qui passaient, maintenant des années
Je vieillis, et j’ai déjà grandis six années
Le lit est encore ferme car je m’allonge par terre
Je suis courageuse et patiente et peut être fière…..

  • Vues1348
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Di Ame 3 ans Il y a

    émouvant… votre poésie est douce comme l’air passant

    Merci & joie en votre jour Massissilia bella
    Amicalement

    Olivier

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?