Passants inaperçus

Passants inaperçus

Il pleut à grandes trombes d’eaux
et il est là dehors a ce glacé la peau
son regard perdu dans le vide
dans un coin seul comme un enfant timide
en fumant une énième cigarette
tout en priant pour que tout cela s’arrete
il ne c’est même plus depuis combien de temps il est là
ou la raison qui la amené aussi bas
noyant ces souvenirs dans un bain d’alcool
atténuant dans la mélodie de se vie ce maudit bémol
souvent dans le passé rarement dans le présent
jamais dans le futur car aucun avenir à ses yeux est présent
ce remémorant tous les moments passé
ou il était comme tous le monde et où personne ne le juger
ces mains sont engourdie par le froid
le poussant toute la nuit à faire les cent pas
se placardent le corps de vieux journaux
pour couper le froid histoire d’avoir plus chaud
il tousse sans cesse à cracher ses poumons
et la blessure de ces pieds a tourné à l’infection
de violente douleurs le lancent dans tout son corps
le poussant a se dire que c’est la dernière nuit dehors
il s’assoie pour ce reposer
car il a du mal à marcher
il essaie de lutter tant qui peut
pour ne pas fermé les yeux
mais il se sent partir doucement
pendant que la mort l’attend patiemment
il pousse son dernier soupire
il est mort tout seul et c’est bien ça le pire.

  • Vues2607
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

venenatis Curabitur luctus leo neque. libero dolor Aliquam vel,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?