Pas à Pas

La nuit continuait de me pourchasser.
Les ténèbres dansèrent à travers les arbres, m’encerclèrent
et m’obscurcirent le ciel.

Les mains moites et tremblante, je tenais une lampe,
Mon seul rayon de lumière et mon seul billet de sortie
face à ces ombre noires.

Je les vis avancer comme un seul, ensemble.
Comme si leurs but, leurs pas, été guidés par
quelque chose d’autre.

Je ne pouvais abandonner, je ne le devais pas.
J’allais avancer avec pour seule arme ma lumière,
et je les ferais disparaître.

  • Vues2178
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Satan 4 ans Il y a

    Joli poème bravo

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consectetur sem, ultricies mi, commodo Praesent porta. dictum ut lectus risus. accumsan

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?