Partage.

Il t’arrive de réfléchir à ton âge.

Le réveil tue ta nuit, c’est le matin.

Tu vois le monde comme une immense cage.

Il faut grimper vers le but non atteint.

Tu veux faire mentir tous ces vieux adages.

L’aube est à certains, d’autres sont chagrin.

Tu es victime de ces nombreux sondages.

L’urne est une dévoreuse de bulletins.

On te flatte, c’est l’élection, le suffrage.

On aime le directeur et la putain.

On veut t’éblouir le temps d’un naufrage.

Toi tu labeurs, il faut manger le pain.

Tu voudrais un marabout ou un mage.

Tu n’en parles pas à tous tes copains.

Le vieux nous a construits à son image.

Il faut prendre la route clopant clopine.

Sans la bouée dans cette vie tu nages.

Tu rêves de la terre avoir un lopin.

Tu te tournes pour ne pas voir le carnage.

Tu écoutes les grands musiciens et Chopin.

Tu crois que la vie t’a pris en otage.

Des larmes rebelles fusent comme dans un grain.

Tu nages ou tu baignes dans l’exquis potage.

Il faut toujours reprendre son chemin.

Un renard au loin fuies toute cette rage.

Tu souris presque à voir les lendemains.

Et tu te demandes s’il a du courage.

On peut faire beaucoup avec ses deux mains.

Cet animal peut être qualifié de sage.

Il a quatre pattes et il est malin.

Il avance vers toi ce drôle de message.

Il t’offre l’amour, tu deviens câlin.

On l’a accusé de faire des ravages.

Grâce à lui tu es beaucoup moins atteint.

Cet animal flamboyant est un sauvage.

Tu n’a plus peur des choses, du soudain.

Il est plus rapide que ceux qui l’écrasent.

Tu retrouves la sérénité enfin.

  • Vues1119
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. DESMET 3 ans Il y a

    Très beau…

    -Adeline-

  2. Auteur
    Alain59 3 ans Il y a

    Merci Adeline.

  3. personne 3 ans Il y a

    Coyaute Mauve.
    Jim est mauve et seul.
    La nuit est tombée sur la colline lorsqu’un petit raton laveur noir et roux s’approche de lui.
    «Salut !» lui dit-il.
    «Salut !» répond l’enfant mauve.
    «Tu as vu ? Je suis tout mauve.»
    «Oui» dit le petit animal.
    «C’est mon secret …» dit Jim. «Tu veux le connaître ?»
    «Non.»

    Et si un jour, on n’avait plus envie de connaître le secret du Petit Prince. Nous serions tous comme ” l’enfant mauve”.
    Seul sans personne à donner un peu de nos couleurs.
    Il me tarde de vous confier le secret de mon petit Caméléon.
    Il nous aidera à trouver un bel endormi, dans notre course sur la plage, les pieds nus et tête au vent pour vous offrir l’arc-en-ciel du bonheur.
    Merci pour ce “Partage.”

    Amitiés
    Jepoétesse

  4. ATROS 3 ans Il y a

    Quelques vérités toujours bonnes à dire

  5. Trémière 3 ans Il y a

    Joli soir Alain,

    Il y a du vrai dans ce que tu écris.

    Merci de Rose*

    Amicalement

  6. Trémière 3 ans Il y a

    Et en plus, c’est bien dit !

    ” sourire” de Rose*

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dolor. efficitur. nec id Praesent consectetur fringilla commodo id velit,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?