Paris perdue…

Paris perdue mais aussi pari gagné, car Paris bien debout

Des fous sont passés, là, laissant un chant de deuil
Parmi ces gens venus muser sans grand orgueil
Pour échanger leur gentillesse.
Et l’heure fut fatale avec tous ces fusils
Qui crépitaient, sans fin, déversant leurs barils
D’inimitié sur la jeunesse.

Depuis, tout est désert, hormis ces tristes fleurs
Qui jonchent le parvis des terrasses en pleurs
Laissant Paris bien fusillée.
Pleurons ces enfants morts au début de la nuit
Dans les rues, dans la salle où le Rock dans son bruit
Avait sa voix déshabillée.

Comment, las, dissiper ces chagrins qui pullulent
Noyant le bleu des yeux que les pleurs acidulent
Dans l’amertume et la colère.
De soudaines notions font les gens disserter
Sur les lieux que l’on doit à jamais déserter,
Tant leur endroit paraît galère.

Enfants de la Patrie où le fameux triptyque
Honore le bandeau de la moindre boutique
Relevez-vous! Sans prendre peur.
Voyez en votre cœur le fond qui prédomine
Puis montrez un visage en courageuse mine;
Demeurez fort et bon sapeur.

Croyez m’en donc ! Nous sommes bien armés
Puisque dans nos cerveaux sont des grains bien germés
Nous demandant de la révolte.
Semez encor ce blé qui sait nourrir les gens
Bientôt viendront les temps où tous les indigents
Sauront chanter pour la récolte.

Les jus de mots peuvent aussi désaltérer

  • Vues1737
  • Aime0
  • Évaluations12345
10 Commentaires
  1. Larsenbac 4 années Il y a

    Beau message de Paix, de réunification, quand l’appel au monde a du mal à décoller, chacun préservant ses intérêts partisans, avant d’être les prochaines victimes… et le parallèle est facile ! 🙂

    Comment rassembler sous le drapeau une majorité qui n’aime pas la France mais s’en nourrit ?

    On voit des grands rassemblements, aussitôt récupérés, spoliés, détournés… mais j’espère que celui de vendredi aux Invalides, ne sera pas du même tonneau, parce qu’il s’agit bien d’une menace mondiale, et pas seulement sur quelques dessinateurs !

    Prêcher les convertis (un seul mot), c’est certain, réveiller les consciences (un ou deux mots) est toujours difficile avant qu’elles ne soient éparpillées de rouge sur les trottoirs…

    Et pour ceux qui n’iront pas aux Invalides, une pétition, quelque chose ?
    Lieux de mémoire par ci par là… bien sûr.
    Pourquoi ne pas faire du 13 novembre le jour du Souvenir, alors que le 11 novembre n’a plus de témoins ?

    Bien à Toi

    Amitiés

    L@rs

  2. M Wolff 4 années Il y a

    A la fois un hommage et un constat, personnellement je ne parierai pas
    sur un Paris ou tout n’est qu’illusion, surtout la liberté. Il n’y a plus de
    liberté possible lorsque l’on subit un courant politique prêt à tout pour
    redorer son blason.

    Amicalement

    M-Woff

  3. Entrelac 4 années Il y a

    Bonsoir

    Merci Tonin pour cet hommage plein d’optimisme pour des demains où se tairons les canons ! Oui plantons , chantons la Vie car elle continue , mais n’oublions pas que certains furent marqués au fer rouge ….Pour le moment l’heure est à la pensée et à l’union !

    Très beau texte , dans l’émotion

    EL

  4. peon 4 années Il y a

    bonsoir,

    il est certains que de nos jours, nous passons une époque critique.
    Cependant, là ou je rejoints par ta vision pessismiste, l’idée de drapeau et couleur me dérange.
    pour moi ton texte est plus universel

    belle soirée

    péon

    • Auteur
      Tonin Dulot 4 années Il y a

      La lucidité est un carburant précieux permettant d’aller loin…

      Avec le bon sens, elle donne la direction à suivre…à chacun sa recette pour demeurer serein…sensible, ouvert ..mais serein

      Bonne nuit
      Tonin

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo venenatis, ut accumsan id Donec neque. consectetur ut nunc pulvinar consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account