PARADIS PERDU

A l’est d’Eden roses et lys

Qu’hymen assemble et tisse

Sèment aux jardins suspendus

Grains de beauté aux amants éperdus.

Tanguent balancelles

Voguent jupons par dessus les belles

Se froissent dentelles

Émois de jouvencelles

Qu’abritent glycines et tonnelles .

Papillons et libellules

Butinent aux fruits défendus

Nénuphars et lotus

S’ouvrent aux soupirs frileux.

Palpitent et vibrent les cœurs

Se trouvent et se découvrent les corps

Se feuillettent les sentiments

Au hasard du paradis d’antan.

  • Vues2062
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Personne 4 ans Il y a

    J’aime beaucoup votre écrit, merci pour ce moment de lecture très agréable.

    1 V + *****

    Amicalement
    Personne 😉

  2. morwann 4 ans Il y a

    C’est très évocateur et les sonorités sont belles. Merci.

  3. Plumelys 4 ans Il y a

    Un délice ! Merci

  4. CARLAME 4 ans Il y a

    un paradis qu’on aimerait retrouvé !
    merci pour ce beau partage
    carlame

  5. Auteur
    SYLVIA 4 ans Il y a

    Merci à vous pour vos marques de gentillesse !

©2022 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam risus. ut eleifend lectus consectetur dolor ut id sed libero. facilisis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?