Papa, Tu t’en es allé

cfigh amzun d id’elli

Cette nuit, tu t’en es allé

Sur ma joue, un baiser, ultime message

Sur ton  visage, d’inconnus paysages

 

cfigh amzun d id’elli

Cette nuit, tu t’en es allé

Ton âme s’échappait déjà vers les nuages

Tu luttais avec  force et courage

Cfjgh amzun d id’elli

Cette nuit, tu t’en es allé

Tu disais que les anges te pressaient doucement

De te décider, enfin, à nous lâcher la main

Mais toi, tu voulais encore du temps

Encore un peu de temps avec tes enfants

 

Cfigh amzun d id’elli

Cette nuit tu t’en es allé

Sans bruit vers l’univers invincible

Sans bruit vers le monde invisible

Je rêve que là-bas, ta peur n’y est pas

Je rêve que là-bas, la haine n’y est pas

 

Cfigh amzun d id’elli

Cette nuit, tu t’en es allé

Je rêve que là-bas tu voles libéré

Comme l’aigle royal, solitaire et léger

 

  • Vues1279
  • Aime3
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut porta. libero accumsan Phasellus in Donec vel,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?