Page Blanche

De l’esprit créatif tu es tant redoutée

Cerbère du néant absolu s’il en est

Redoutable, du doute l’artiste tu peux frapper

De l’inspiration, à son antipode tu es située

Tourment éphémère tu peux amener

Oracle d’une imagination désoeuvrée

Mais le génie de toi peut surpasser

À ta lanterne embue un trait suffit pour à nouveau l’éclairer

Ainsi, de toi beaucoup ont réussi à triompher

Car les bras, à ta lutte, ils n’ont jamais baissé

Tes chimères vaincues avec virtuosité

  • Vues1151
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mi, tempus ut ipsum amet, suscipit consectetur lectus Curabitur Praesent justo sit

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?