Oublier

Oublier,

Il a oublié

Que ses yeux étaient bleus,

Le ciel aussi,

La mer,

Il a oublié le sourire de sa grand-mère,

Et ses histoires qui le faisaient dormir.

Il a oublié,

Que la pluie le faisait réfléchir,

Que la pluie avait toujours un effet étrange sur lui.

Aujourd’hui,

Il fêtait ses 79 ans,

Il a oublié ce vieil amour qui dormait à ses cotés, depuis longtemps,

Cette chambre, ce lit,

Cette maison,

La joie,  le bonheur,

Son petit jardin,

La balançoire fixée a une grosse branche et les fleurs,

Il a oublié ses réussites, ses combats, ses pertes, ses espoirs,

Et ses blessures.

Ouvrant les yeux, il aperçu d’autre yeux aux murs,

Ils le fixaient,

En entendant les tic tacs des secondes,

Il a oublié qu’ils attendent,

Qu’attendent-ils ?

Oublier.

Dans le miroir de la salle de bain,

Le  vieux,

Se concentra sur ses yeux,

‘Qui suis je’’ dit-il,

Ses joues se mirent à trembler,

Sa bouche se mit à bouger,

Il se concentra une dernière fois sur ses yeux,

Il ne pouvait fuir le poids de sa conscience,

Et dans un rire de dément, il trouva une différence,

Monstre, Monstre,

Khalid EL Morabethi

Tous droits réservés

  • Vues1307
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. lifesof 4 ans Il y a

    étrange et beau, belle façon d’écrire le temps, l’oubli, l’humain.
    Merci

    Lynda

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. mattis felis libero Aenean venenatis,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account