Oublier ?

Mais comment oublier, nos moments délicieux
Nos ébats langoureux, partagés en douceur
Je ne peux pas ôter ces instants si précieux
Ancrés au fond de moi au profond de mon cœur.

Bien sur j’ai butiné , sur d’autres jolies fleurs
J’ai cherché ça et là goûté d’autres hymens
Leur pollen n’avait pas la force de ta saveur
Tu les surpasses toutes et dans tous les domaines.

Te souviens-tu encore, lorsque nos deux prunelles
Se sont un jour croisés, nous fûmes attirés
Immédiatement de façon passionnelle
Sans pouvoir expliquer et même sans l’espérer.

A cet instant précis, entrions en fusion
Nos esprits et nos corps, étaient comme transportés
Et nos raisons figés par tant de cohésion
Et c’était bien plus fort, que seulement flirter

Malgré cette attirance, ces moments de bonheurs
Partagés à Paris, où bien à Pierrefonds
La sagesse ôtera, les raisons de nos coeurs
Et tu décideras, m’écarter pour de bon.

J’ai eu beaucoup de peine, après ta décision
Et le temps à passé, sur cette déception
Et pourtant mon amour est exempt d’érosion
Et je ne t’oublierais, qu’à ma disparition .

Francis B

  • Vues1854
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

felis commodo ut efficitur. sit libero venenatis elementum ut ante.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?