Oh “Larme”…

Oh Larme, qui saigne dans mon cœur,

As-tu perdu ton âme au profit du bonheur ?

Oh Larme, amie de la douleur,

As-tu enfin réussi à vaincre ma peur ?

 

Tu ne m’as jamais dit, s’il y avait un fruit,

Quelque chose qui a grandi, durant toute ma vie.

Quelque chose qui explique que tu ais disparu.

 

Oh Larme, j’ai une curieuse sensation,

As-tu pris la fuite devant mes déceptions ?

Oh Larmes, ne suis-je pour toi qu’un pion,

As-tu enfuis en moi les couleurs des saisons.

 

Reviendras-tu me voir, quand je serais loin de tout,

Seule dans le noir, prête pour toi et prête à tout .

 

. Délice.

  • Vues2515
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

vulputate, ante. porta. efficitur. Donec ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?