Oh “Larme”…

Oh Larme, qui saigne dans mon cœur,

As-tu perdu ton âme au profit du bonheur ?

Oh Larme, amie de la douleur,

As-tu enfin réussi à vaincre ma peur ?

 

Tu ne m’as jamais dit, s’il y avait un fruit,

Quelque chose qui a grandi, durant toute ma vie.

Quelque chose qui explique que tu ais disparu.

 

Oh Larme, j’ai une curieuse sensation,

As-tu pris la fuite devant mes déceptions ?

Oh Larmes, ne suis-je pour toi qu’un pion,

As-tu enfuis en moi les couleurs des saisons.

 

Reviendras-tu me voir, quand je serais loin de tout,

Seule dans le noir, prête pour toi et prête à tout .

 

. Délice.

  • Vues2245
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tempus sit nec in elit. Praesent libero. ipsum odio Curabitur

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?