Le fanal de mes nuits
Me distrait des ennuis
Incrustant ma personne
De ce noir qui façonne
Ma piètre destinée
Ô tendre dulcinée
Ta présence éclairée
Me montre l’Empyrée
De ton beau sentiment
Qui jamais ne me ment
A ton éclat je brille
Et l’amour pour toi vrille

Le soleil de mes jours
Me réchauffe toujours
Aux rayons de ton astre
Je deviens Zoroastre
La sagesse éternelle
Se moire à tes prunelles
Ô femme tu ranimes
Les rires magnanimes
D’un cœur ressuscité
Au feu de ta beauté
Ton gracieux port de reine
Dans ton Phépus m’entraîne

L’étoile de ma vie
Grâce à toi je survis
Tu es Dame fortune
Cette Muse opportune
Aiguillonnant ma plume
Lorsque l’envie s’allume
Au feu d’une écriture
Qui sourd dans ma nature
Tu scintilles en moi
Et me met en émoi
Sur toi ma bien aimée
L’ardeur est parsemée

  • Vues716
  • Évaluations12345
4 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 semaines Il y a

    J’adore ton poème David Bravo

  2. Jeanlegentil 2 semaines Il y a

    Je viens de le relire je ne m’en lasse pas

  3. Auteur
    DavidFrenkel 2 semaines Il y a

    Merci, je rougis !

  4. Jeanlegentil 2 semaines Il y a

    La poésie c’est un don chez toi

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis, vel, diam id lectus suscipit eget dolor leo. libero. Phasellus Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account