La nuit ouvre une serrure vers ma littérature !

J’crois qu’on fini tous par se lasser de tous ,
Y’a un môment ou on fini par glisser on font du trou ,
On se dit que c’est rien et que demain sa ira mieux …
Mais pourtant le coeur déchiré plus rien n’est radieux .
Le soleil ne souri plus , les étoiles se cachent ,
Laissant place a l’obscurité et un ciel pluvieux.
Tout doucement je perds la raison et je sombre …
Je disparait petit a petit dans la pénombre ,
Je me sens si libre la nuit quand elle fait peur ,
Il y a qu’a ce môment que je ressens un soupcon de bonheur ,
Je me sens libre et je suis tout simplement moi …
Légère je vole comme un chale de soie .
Je me sens a ma place , le silence et mon royaume ,
Je peux hurler et rugir tels une lionne…
La ville et si calme éclairé par une simple lune ,
Caché sous un manteau de brume .
La nuit et un miracle ,
Quelle merveilleux spectable …
Les étoiles apparaissent, le soleil recule…
Je me sens libre comme une libéllule ,
J’ai enfin trouver mon habitacle .
Ici c’est le môment des poétes ,
Les plumes travaillent sans en perdre une miette …
Elle nous inspire et nous offre la lumiére ,
J’aime cette instant se changement d’atmosphére ,
Quelle merveilleurs mystére ,
D’autre en n’ont peur moi elle me rassure ,
certe il ni a pas ses murs comme armure …
Mais elle guérit pourtant bien des blessures ,
Elle y cache si bien nos fissures.
Je la fixe sur ma page en lui rendant hommage ,
Oh douce nuit ! ouvre donc mon pauvre esprit …
Dépose moi ta plus belle poésie …
Illumine les yeux de mes lecteurs de douceurs ,
Et embéllit de mots d’ors leur coeurs tels des antidouleurs.
Tu et pour moi une épaule , une amie …
Tu ne me juge guére et me guéries…
Tu m’offre tant d’heure sans bruit ,
Et ce stylo que tu as benni …
Je pourrais rester des heures en ta compagnie ,
J’ai se sentiment que tu m’appartient ,
J’aime les trottoirs vide et le monde endormi …
Au final je suis heureuse quand il ni as rien .
Toi seule m’auras vue tels que je suis …
Et un jour c’est avec toi que je finirais ,
Sous ton voile noir je m’endormirais.

  • Vues1971
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. CLARINETTE 5 ans Il y a

    La nuit porte non seulement conseil, mais elle permet de se ressourcer.
    Se laisser aller à écrire en s’enveloppant de son voile rassurant.

    Que cette serrure continue à s’ouvrir.

    Belle journée et bon retour parmi nous.

    Amicalement
    ♫♪♫♪

  2. Auteur
    Rosabella 5 ans Il y a

    Bonsoir Clarinettte ,

    Cela me fait plaisir de te retrouver également merci a toi d’être passé par ici ,

    Amicalement.

  3. Boho 5 ans Il y a

    quand on est dans un dédale ténébreux depuis longtemps, on espère toujours qu’une porte s’ouvre, celle de la créativité en est une. Mais c’est a chacun de trouver son chemin et les bonnes portes. L’entrouvrir sur l’art…

    Texte qui m’a ému, merci rosabella

  4. Auteur
    Rosabella 5 ans Il y a

    Merci Baho tout a fait , je pense qu’a un moment il faut savoir prendre la bonne direction moi j’ai trouver en ce chemin une seconde vie ,

    Merci d’être passé.

  5. EnvoleMoi 5 ans Il y a

    Merci Baho tout a fait , je pense qu’a un moment il faut savoir prendre la bonne direction moi j’ai trouver en ce chemin une seconde vie ,

    il fallait savoir attendre! heureux de te retrouver aussi!

    EM….de l’Ouest!

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo. dictum nec lectus quis, luctus dapibus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?