Nuit de tourments

Nuit de tourments

(à mon ami et poète René Cavalier)

Un ami singulier a rencontré Lilith,
Ce démon de la nuit venu le tenter…
N’ayant point de mari, n’ayant pu enfanter,
Elle cherche à tout prix, un homme qui l’excite…

Aidé de succubes, Lilith met l’homme en fuite,
Perturbant le sommeil de ce pauvre agité,
Par sombres féeries, qui le font cogiter,
Au-delà du réel, dans un lieu sans limite…

Perdu dans ses pensées, mon ami se délite,
Effrayé, attristé, angoissé, tourmenté…
Un cauchemar pareil, ça ne peut s’inventer !

Au lever du soleil, enfin, la messe est dite,
Pour ce vilain démon qui l’a épouvanté,
Toute une nuit durant, ce fut mouvementé !

11 août 2018, les Sept-Deniers 31200

  • Vues1031
  • Aime0
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. fusion "poétale" 9 mois Il y a

    Merci pour ce partage

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

facilisis venenatis accumsan id porta. in massa Donec