Nouvelle fin

Errant dans les méandres
d’un dédale de songes ténébreux,
une aura persistante
hante mon esprit mort,
comme la lueur d’un espoir délétère…
Et telle la luciole
en quête de partenaire,
mon âme batifole
dans des jardins,
obscurs et vagues,
lointains,
et précieux,
du temps
de sa liberté insignifiante.
Et son souvenir,
nimbé par le soleil qu’il couvre
de son impatience mélancolique,
fait resplendir sa perfection
dans la noirceur d’une nuit sans compagne.

  • Vues1668
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dictum Donec amet, venenatis, porta. adipiscing mattis leo. id,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?