Non, tu ne manques pas

Un sevrage indispensable et fébrile, le manque est un état de possession absolue.

 

 

Non,

tu ne  manques pas,

toi ,

tu ne me manques pas.

 

 

Tu manques juste à mes mots dans leur banalité,

Une motte de mots,

Je l’arpente, hissez haut,

tu manques juste aux matins aux persiennes alitées,

des matins aveuglants,

des matins flagellants,

mais toi,

tu ne manques pas,

non,

toi,

tu ne me manques pas

 

tu manques aux oisillons à l’heure de la becquée,

furieux les oisillons,

furieux les trublions,

 

Tu manques juste à la mer dans mes nuits agitées,

aux odeurs de ma mère,

alphabet de ma terre,

mais toi,

tu ne manques pas ,

toi,

non,

tu ne  me manques pas,

 

tu manques au ciel courbé de solitudes brisées,

comme un trait au crayon,

signé : ton pygmalion ,

 

tu manques à un Septembre qui flirte avec l’été,

oser, Septembre, osé,

des je t’aime en paniers,

mais toi,

tu ne manques pas,

toi,

non,

tu ne me manques pas

 

tu manques à l’air du temps sur ma peau hébétée,

une aire dans le désert,

où es-tu ,oh misère,

tu manques à l’horizon fut il inespéré,

un horizon futile,

mon prénom est Sybille,

 

 

tu manques au nourrisson gouleyant sa tétée,

Ardente la tétée,

dans ton giron ouaté,

mais toi ,

tu ne manques pas,

toi,

non,

tu ne me manques pas

toi!!!

tu ne  manques pas.

 

 

  • Vues2092
  • Aime0
  • Évaluations12345

17 Commentaires
  1. Larsenbac 4 ans Il y a

    Bonjour Lynda,
    un véritable sujet de philosophie,
    “le manque est-IL un état de possession absolue ?”

    Une démonstration par l’absurde, c’est ce que j’avais appris en math…
    Mais une négation ne suppose pas son contraire, autre règle dans mes souvenirs !

    Alors, conclusion pour cette équation à deux inconnu(e)s ? 😉

    Belle journée

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Le manque est un état de possession absolue pour les” possédés ” sinon l’addictologie ne serait pas une spécialité à part entière dans l’enseignement de la médecine et les consultations d’addictologie seraient désemplies.
      le raisonnement mathématique n’est pas mon point fort, le raisonnement par l’absurde je vois, mais cette négation ne serait pas une sorte de litote.
      parole de profane.
      Merci pour la lecture et l’analyse attentives Larsenbac.

      Lynda ( juste en face du soleil plongeant dans la mer, le meilleur moment de la journée )

  2. antoinou 4 ans Il y a

    Plaisir a te lire
    Bonne journée

  3. Trémière 4 ans Il y a

    ma Lynda, mais c’est une merveille ce poème !

    bravo !

    la reprise de ” non, tu ne me manques pas ” est une belle trouvaille

    j’ai ajouté un j’aime et des étoiles

    bonne soirée étoilée à toi

    gros bisous de ta Rose

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci Rose
      un écrit qui porte la douleur de l’instant, celle de l’absurde absence, celle de la peur de l’oubli, celle du silence engouffré, celle du manque utérin.

      Heureuse que ça te plaise.
      bises

      Lynda

  4. melodierebelle 4 ans Il y a

    accrochée à tes mots

    bravo, bisous

    mélodie

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci Mélo
      Ces mots sont le résultat de luttes tripales, ils sont le chant du cygne avant l’abdication.

      Bises

      Lynda

  5. Tesnim 4 ans Il y a

    tu manques aux oisillons à l’heure de la becquée,
    tu sais (sourire)
    b journée

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci Tesnim, ça donne une idée sur le caractère urgent du manque, c’est essentiel la becquée,
      re sourires

      Lynda

  6. Entrelac 4 ans Il y a

    Mais bien sûr qu’IL ou ELLE manque ! les mots le crient dans la négation et montre bien le vide et certainement l’état de souffrance pendant le sevrage que peut laisser la dépendance , quelle quelle soit!
    J’ai bien aimé

    Bonne soirée Lynda

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Entrelacs,

      Bien sûr que cette négation hurle le manque.souvent les négation en disent plus que les affirmations dans la vie.

      Merci d’aimer.

      A bientôt

      Lynda

  7. melodie-rebelle 4 ans Il y a

    un j’aime aussi pour ton poème

    bisous

  8. poesiade 4 ans Il y a

    Voilà une absence qui peuple ce qui t’entoure….Il “ne te manque pas” mais ” il imprègne l’espace et le temps où tu vis

    amitiés

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Le manque fait partie de ma vie, ce manque que je décris est aussi celui de l’exil , choisi, forcé, il y a tant de manques dont on peut se passer, la vie continue mais en effet leurs cris m’accompagnent,

      merci Poésiade,
      Amitiés,

      Lynda

  9. Ecriveurvain 3 ans Il y a

    Quand on se manque, on se plante?
    Très bel écrit d’une douceur et profondeur insondable…
    Merci
    Bruno

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?