Nid d’or ni d’argent.

Comme un soleil divin sur la neige de l’hiver
Comme une étoile discrète qui scintille vivement
Comme un oiseau fragile qui apparaît soudain

Tu as posé sur moi
Tes yeux cils d’or, cils d’argent
Sirènes hurlantes de vie
Grains d’amour
Grains de sable
Tu as posé sur moi folle fragilité

J’ai voulu partir dans l’espace
Voyager sous l’océan
Me perdre dans tes cheveux caresses
Tresses tigresses
Mèches dentelles
J’ai voulu me perdre dans un paysage somptueux

Quand soudain pleurant une montagne immense
Tes douces larmes aux perles de beauté
Ont fondu sur tes joues
Roses et rouges, touchantes, réchauffées

Tel feu de bois j’ai ressenti
Par silhouette dessinée
En baissant mon regard

Ce soleil invisible aux jambes dorées.

GV

  • Vues2500
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo elementum justo porta. dapibus risus odio dolor. tristique id, id

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?