Naufragé d’un regard

Entre la rue et le trottoir
La nuit s’écoule d’un ruisseau sans eau
Où l’idéal est colle et corps en poisse
A tituber ses maux d’alcool
Aboyant l’être dans l’angoisse
La glotte aux gorges d’un faux col

Dans ce passage sans niveau
Flotte le flou dans un lointain de ces regards
Désert perdu des idées noires
Au bout de rêves inégaux
Entre fissure et précipice
D’une rivière en fin du monde

Justice humaine __ bête immonde
Ne vois tu rien de déchéance __ de souillure
Que la nuit cache dans ton ombre
Tangue un navire __ tangue au sombre
Sur une vague __ un creux de chance

Echo de froid __ gris macadam
Cris de l’injure en mots de glace
La même ronde à chaque fois __ à chaque place
La danse infâme des blessures
La voix du sans
Sous les crocs blancs de la colère

La peur est source et l’homme meurt
Dans la rumeur et la détresse
De ce qui blesse un jour de l’an
Du long reflet des caniveaux
Aux courants d’airs __ à ces yeux vides
Par un vieux soir indifférent des sans ressource

Copyright Merle Bleu

  • Vues1337
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam mattis in adipiscing sit libero ultricies massa consequat. venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?