Murmure d’Ô tonne…

Adossé au tronc de mon érable bleu,
Je le voyais, laissant partir chaque feuille,
Se parfumant un court instant au parfum de son recueil…
Faisant sa couverture pour l’hiver, sur le sol de ses aveux,

Quand la poudre en neige offrirait son blanc,
Vierge… À nouveau, seraient rimes et vers,
Comme les pensées du poète oubliant ses prières,
Le jour lavant sa lumière au regard de l’enfant…

Et, au repos de mon arbre faisant mes pages…
Ma respiration ralentie… Se pose en nuage,
Rose mon ciel, perle de nacre la voix des Sages…
Quand demain viendra, nu d’amour sur l’image,

De mon érable aux mille murmures écrits,
J’inclinerai ma révérence en fables et poésies…
Au secret vibrant l’émotion de mon Âme,
Je promets jamais laisser mourir la petite flamme*

La ferai éternité.., Habillerai vos horizons de son charme…
Et, dans la broderie de votre élégance,
Je vous ferai femme… Douce romance…*

Di-Âme

  • Vues2017
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eleifend tempus sed leo. facilisis Sed vel, diam adipiscing mattis libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?