MON VIEUX PIN

MON VIEUX PIN

Mon vieux pin

Perd de ses épines

 

Des épines brunis

Jonce le sol meurtri

 

Il a passé les cent ans

Et il continu de l’avant

 

Ses branches sont énormes

Abritent des oiseaux qui dorment

 

Il est sur le bord de la route

Ses cônes tombent sur la route

 

Un jour on le coupera

Et de son bois on se servira

 

Des meubles on en fera usage

Et ces meubles prendront de l’âge

 

Ils deviendront précaires

Et seront vendu aux antiquaires

 

Jean (algercat)

  • Vues1276
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. risus ut ut risus. amet, lectus at sed Curabitur ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?