MON HANGAR

Quels merveilleux souvenirs, j’ai du confier au répertoire de l’éternité dans ce vieil hangar dévoré par le lierre et les herbes folles. Caché derrière le tas de fagots, je m’installe tant bien que mal, une bonne brindille solide en guise de plume. En quelques instants, j’oublie le monde des vivants, et, rejoint l’univers des aventuriers de l’esprit. Quelquefois les vieux fagots se transforment en preux chevaliers ou pauvres pantins désarticulés, qui en guise d’armes usent de ces vieux outils qui ne servent pratiquement jamais.

Le plus souvent, les leçons d’histoire apprises à l’école, enflamment facilement mon imagination fertile qui façonne des récits abracadabrants. Aussi, au cours de mes voyages dans les rêves, je dessine, maladroitement, sur un sable noirci par l’usure du bois, les scènes fugitives vite effacées, suivies par d’autres tout aussi fugitives, de ces aventures crées au gré de mes fantaisies. Parfois, quand la pluie fredonne sa lugubre chanson sur les vieilles tuiles, où que le vent jacasse entre les planches disjointes, mon imagination transforme leurs hurlements et chuchotements en cris de guerre que les hommes de combat, de naguère, poussaient sur les champs de bataille.

Dans ces duels furieux où seuls les méchants brûlent en enfer, les bons reviennent glorieux et bien vivants. Moi, je suis toujours du bon coté de la barrière, un des interprètes de cette armée invisible où je change souvent de personnages, je me métamorphose du simple soldat anonyme au glorieux général devenu célèbre par les exploits des combattants inconnus. L’on guerroie sur les plaines prestigieuses de notre bonne terre représentée par les champs et les prés qui cernent mon hangar préféré, et, où, n’ondulent que les céréales et les herbes sous les caresses du vent.

Aujourd’hui, un incendie a ravagé ce doux lieu de mon enfance, seule est restée la flamme de ma passion qui se consume lentement pour le bonheur de mes rêves d’enfants qui ne me quitteront jamais.

  • Vues2146
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

vulputate, facilisis ultricies Sed risus et, elementum Praesent libero libero justo ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?