Miroir

Je ne me reconnais plus mon amour
Avançant poussé par la rue autour
Une vitre en pleine face
J’ai celle d’un autre, qui passe
Comme un mirage ondulant,
Comme un double grisonnant,

Je n’ai plus de limites mon amour
L’on en perd ma trace et sans mon contour
Toi-même ne verrais plus
Qu’alors passer dans la rue,
Une vitre en pleine face,
Celle d’un autre, hélas.

                                    10 mai 2016

  • Vues1528
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

neque. eleifend venenatis, et, mattis amet, ut dolor. dapibus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?