Minuit

La nuit me fait peur,
Et accélère mon cœur,
Un monstre imaginaire,
Est dans le secteur.

Je me blottis dans la douceur,
De mes draps de couleur,
La seule chose qui éclaire,
C’est l’astre voyageur.

Les anti-dépresseurs,
Jouent les perturbateurs,
Voir l’étoile polaire,
À cette heure ?

  • Vues2157
  • Aime1
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. michel 2 ans Il y a

    un conte assez triste mais bien écrit. merci

    yann

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eleifend libero. neque. adipiscing venenatis, et, id diam Aenean luctus ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?