Sur tes lèvres brunes quel délice
J’aime posé des baisers d’oiseau
Et les fleurs dans tes cheveux d’iris
Satine la beauté de tes yeux vert et eau

Tu a le goût des îles et la grâce des dieux
D’un paradis sans vice et de ses calices
J’aime quand près de moi tu t’alanguisses
Tu emplies l’éther et l’espoir de mes vœux

La douce mélodie teintés de nos prémisses
Me font perdre le sens et la raison
Il n’y a plus que des nuances de passion
D’un amour absolu sur la mer isatis

L’odeur de ta peau qui toujours me dévisse
M’ enclave et je ne puis retenir les assauts
La seule pensée de te toucher si lisse
Éveil en moi le chant du tendre moineau

  • Vues1168
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis quis, vel, risus. Nullam Praesent Sed

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account