MES_MOIRES

Les roseaux ondulaient sous la brise glaciale
A l’aube du nouvel ère, l’enfant était née
Elle portait le secret, le sang impérial
Quand cette barque, sur nos terres accostait

Qu’il était doux ce regard plein de larmes
Qui regardait plein d’amour l’être innocent
Imposant ses mains, le signe qui incarne
La bénédiction, l’esprit incandescent

Blottissant sa chaire tout contre sa poitrine
La protégeant du froid, la protégeant de tout
La source en son sein, nourriture divine
Elle enseigne déjà, l’amour malgré tout

Le silence paisible ébranlait son esprit
Aucune âme à l’horizon ne criait son nom
Ces côtes accueillantes, brin de paradis
Semblaient être un peu, une résurrection

La nuit était calme et la lune était pleine
Comme l’était son cœur à son doux souvenir
A l’horizon, très loin, demeurait sa peine
D’un geste de la main, elle embrassa l’avenir

  • Vues1711
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

risus felis Donec in Nullam quis commodo neque. lectus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account