Mes joies et mes peines flottent ici

Mes humeurs resteront
Mes actions perdureront
Mes pleurs ne finiront pas de couler
Dans cet endroit que je vais abandonner
Mes joies n’arrêteront pas d’embellir
Cette demeure orpheline d’un habitant
Adoptée par un nouvel arrivant

Les jours formés aux contours d’une chambre
Les heures ornées d’un paysage
Les minutes ourlées d’un bruit de quartier
Ont été les habits de ma personne
Ils se modifieront aux lignes d’une autre pièce
D’autres images les renouvelleront
D’autres clameurs les métamorphoseront

La vieille yeuse se crevassant
La tuile cramoisie d’un toit en pente douce
La tache grise sur le pan d’un mur
Ne m’accompagneront plus vers ma destinée
Elles ne seront plus mes bornes naturelles

Le nouveau venu marchera-t-il sur mes pas
Contournera-t-il aussi le nid de poule
S’arrêtera-il au même coin d’une échoppe
Ou bien délaissera-t-il mon parcours en ville

La place qui fut mienne durant une étape
La table qui portait le poids de mon écriture
L’armoire qui m’ouvrait grand ses bras
Feront de même avec mon successeur

Le vent hurlera en mon absence
Le corbeau croassera à l’ombre d’autrui
Le chien aboiera son désarroi
Seuls les astres et les plantes resteront cois
Mais s’étaient-ils un jour souciés de moi

Pourtant ma vie passée en ce lieu
Quintessence d’une existence
Influera sur d’autres vies
Mes joies et mes peines flottent ici

  • Vues1515
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus Sed vel, porta. Donec dapibus risus.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account