Je me souviens mon frère

À quoi servent les fleurs qu’on pose sur la tombe
Quand l’être qu’on aimait repose sous la terre
Va-t-on chercher l’absence à l’aube qui succombe
Implorer ces rayons qui brûlent dans l’éther

Il est vain certains jours de parler d’avenir
Il est bon certains soirs d’épouser chaque joie
On voudrait bien parfois, s’arrêter, revenir
Aux rires d’autrefois, aux courses dans les bois

Quand on était enfants et qu’on prenait le temps
De donner à la vie un rêve, un infini
On jouait à grandir, à mourir à cent ans
On lisait l’avenir comme un conte béni

Mais la vie a son train et parfois nous égare
Sur des chemins de croix, dans son champ funéraire
On cherche une lueur, il n’y a que brouillard
On naît et puis on meurt. Je me souviens mon frère

  • Vues1353
  • Aime0
  • Évaluations12345

25 Commentaires
  1. Larsenbac 5 ans Il y a

    Bonjour,

    “Vedi Napoli e poi muori !” Voir Naples et mourir est plus agréable que de voir naître et mourir un Frère !
    Mais la douceur de ce poème étale un baume bienfaiteur sur la douleur…

    Amicalement

    Léo

  2. Tesnim 5 ans Il y a

    très beau
    alors il faut épouser la joie tous les temps
    sourire

  3. lifesof 5 ans Il y a

    ah voilà un poème comme je les aime,
    le message du sage de passage est très fort et sa musique nous atteint dans sa beauté, on en oublie presque la tristesse.

    Merci Corsaire,

    Lynda

  4. Trémière 5 ans Il y a

    joli jour ami Corsaire,

    je viens te souhaiter la bienvenue avec enthousiasme

    tu connais bien ma spontanéité

    je reviendrai te lire encore ami Corsaire

    amitiés chaleureuses de ptite Rose

  5. Typique 5 ans Il y a

    j’ai trouvé cela beau

  6. LILYROSE 5 ans Il y a

    Un texte puissant et fort en émotions.

    Amitiés

    Lily

  7. rymailleur 5 ans Il y a

    On a dû vous dire déjà avant moi que vous êtes doué pour la poésie…
    Donc un admirateur de plus…
    Amicalement
    Rym…

  8. Auteur
    Corsaire 5 ans Il y a

    Merci Typique. Au plaisir de vous lire bientôt.

  9. Perceval 5 ans Il y a

    J’avais aussi un frère ! il s’en est allé alors qu’il avait tout juste 14 ans .
    Il est toujours en moi ! ton texte est superbe !
    Merci pour ce somptueux partage
    Amities
    Perceval

    • Auteur
      Corsaire 5 ans Il y a

      Nous portons ceux que nous aimons en nous, il est vrai Perceval. Merci de ta présence ici et pour ces mots qui me touchent sincèrement.

  10. z 5 ans Il y a

    Je l’aime beaucoup ce poème.
    Merci Corsaire
    Zoé

  11. Boho 5 ans Il y a

    C’est bien aussi de se souvenir que l’on a un frère…

  12. Loupy 5 ans Il y a

    ce quatrain est fort quand on a connu ça et puis l’histoire ne veut pas prendre ce chemin

    Quand on était enfants et qu’on prenait le temps
    De donner à la vie un rêve, un infini
    On jouait à grandir, à mourir à cent ans
    On lisait l’avenir comme un conte béni

    j’ai aimé ce poème

  13. Entrelac 5 ans Il y a

    Bonsoir !

    Oui c’est vrai à quoi ça sert les fleurs ?
    Une façon de dire au-revoir sans doute ,puisque selon les croyances on se retrouvera ….
    Un texte beau ,émouvant ….douloureux !Car la séparation quel que soit l’âge est toujours douloureuse !
    Merci

    EL

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut suscipit risus leo massa libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?