Maux, Âme et Thune

Toutes les vies
Se ressemblent
Comme des châteaux
De sable.
Entre grand
Commercial
Et grognard
Sans le sou.
Des coquards
Sous-jacents
D’être tro
Resté assis.
C’est devenu
Si facile
De se dire
 » Tous ensemble »;
Qu’on s’ennuie
A plusieurs
Dans des soirées
Dansantes.
L’abus de marques
Imbéciles
À des prix
Indécents,
On nous fournit
Du sexe,
Des images
Excitantes .
Même l’humour
Nous dé-sert
Car même lui
Ne dénonce
Le royaume
Des sourds,
Gouverner par
Des sots.
Mon âme est
Prise pour cible
Et retranchée ici…
Il ne meurt
Que les saints;
Reste amer
Ceux qui suivent.
À l’écart
De nos songes
On peut même
Sembler sage,
À contempler
Le ciel
Sans saisir
Son message.
Ce soir
Mon cœur s’agite
Et tous
Mes maux s’échappent

  • Vues1607
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Ecriveurvain 5 ans Il y a

    j’adore! Merci beaucoup pour cette respiration…
    Bruno

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

suscipit nunc sed in elit. venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?