MARDI

Ma force appartient aux enfants contents et ravis
A l’idée que demain, la journée sera que plaisir
Rien ne viendra prendre leurs joies et leurs vis-à-vis
Dans quelques instants, ce sera la délivrance, le loisir
Ils n’ont plus qu’attendre la reprise, temps de se ressaisir.

  • Vues1803
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Lorem vel, velit, dapibus consectetur justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?