MARDI

Ma force appartient aux enfants contents et ravis
A l’idée que demain, la journée sera que plaisir
Rien ne viendra prendre leurs joies et leurs vis-à-vis
Dans quelques instants, ce sera la délivrance, le loisir
Ils n’ont plus qu’attendre la reprise, temps de se ressaisir.

  • Vues1562
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis venenatis, ut accumsan tristique elit. libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?