Ma plume…

Ma plume..
 
Devrais-je pour retrouver l’apesanteur de mes mots,
la tremper dans l’encre bleue, couleur des années “ado”
jouir à nouveau des nuages légers de l’insouciance,
mais ma crainte serait alors de côtoyer l’inconscience.
 
Serait- il bon alors de la teinter de vert ,aquarelle d’été,
jupons de dentelles dévalant les prés, farandole de beauté,
je crains que désormais cette palette soit démodée,
l’heure n’est plus à l’espoir de paix et au drapeau Liberté.
 
Un soir de juillet mes lettres ont pris la nuance cramoisie,
le sable mêlé au sang, par l’horreur c’est alors transi
les syllabes se sont engluées dans la viscosité du mal,
la barbarie a rayé le bleu et le vert par son trait fatal.
 
Il ne me reste que la dernière bouteille d’encre,la noire,
je l’avais cachée pour plus jamais on ne puisse la voir,
elle est pourtant la seule ce soir, à bien vouloir m’aider,
afin qu’à nouveau vous puissiez, jusqu’à mon âme accéder.
 
Nady.
 
  • Vues1721
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. libelle 4 ans Il y a

    Bonsoir Nady… La barbarie ne doit pas assombrir la palette des couleurs… Au contraire, aussi triste que soit l’actualité, il faut continuer à peindre la beauté, à écrire des mots douceur pour occire les tyrans avec ces jolies armes…
    Très joli texte en tout cas.
    Amicalement

  2. SYLVIA 4 ans Il y a

    Une belle plume malgré tout !
    Merci pour le partage de vos mots !

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec ut tristique lectus et, luctus ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?