MA DOUCE AMERTUME

 

L’automne est le temps des regrets

Qui sont tombées comme les feuilles

On a beau balayer son seuil

On ne peut tous les enlever,

 

C’est comme un tapis de remords

Qui s’est glissé dans leur regard

Qui les empêche au départ

A part seulement part la mort,

 

Dans le matin d’un nouveau jour

Avoir un pied dans le futur

C’est un peu déjà l’aventure

Sous le survol lourd d’un vautour

 

Le pied resté dans le passé

C’est un bien étrange pouvoir

Mais il faut le vouloir

De réunir deux opposés,

 

Suivre les rêves qui sont nôtres

Avec un gout sucré amer

De choix fait pas toujours très fier,

La même vie, mais pourtant autre.

 

Dans cette adéquation de vie

Perçu en demi contre jours

Moi homme, je laisse en ce jour

Ici-bas cette nostalgie.

 

Mélancolie

01/11/2017

Copyright 00158591-1

  • Vues1036
  • Évaluations12345
2 Commentaires
  1. PetitJean 1 semaine Il y a

    Toujours aussi beau vos poèmes bravo

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

8bf4d8a8f5c0410f0f67e3168ee77c61GG
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?