L’oubli. . .

Ils s’ enfoncent un peu plus dans le mutisme
Ils ne reconnaissent plus leurs miroirs
Il n’y a plus que des trous dans leurs mémoires
Ceux qui les entourent leur semble inconnu
Impossible pour eux d’ identifier ceux qu’ils ont aimés
Ils ne font plus partis de leurs vies qui leurs ont été volées
Les souvenirs qui pour eux étaient familiers d’ antan
Comme leurs bonheurs, leurs peines et leurs rêves
Eux qui avaient la joie de vivre avec le sourire aux lèvres
Ne savent même plus verser des larmes
Ce beau regard s’est éteint dans l’éclairage
Il ne reste plus que des ombres de leurs images
Car on a pris leurs âmes pour les mettre en prison
L’auteur de ce massacre est une maladie sanguinaire
L’ Alzheimer connue par son nom d’enfer
Tueuse de l’homme qui le plonge à jamais dans l’oubli

  • Vues2750
  • Aime0
  • Évaluations12345

9 Commentaires
  1. ayouda 5 ans Il y a

    Merci d’avoir si bien décrit cette maladie. Une belle plume. Félicitations,
    Je sens avec ce Poeme er avec son titre. Je sens la douleur de leurs bien-aimés et leur souffrance, merci du partage. Amities.

    • Auteur
      lily 5 ans Il y a

      merci youda pour votre passage pour un sujet si réel qui fait peur ….. car personne n’ai à l’abrie de cette maladie si vivante malheureusement

  2. Pooete 5 ans Il y a

    Bonsoir lily,
    que sommes nous sans la mémoire?
    c hyper touchant ce que tu as écris!

    • Auteur
      lily 5 ans Il y a

      oui quand la mémoire s’en va c’est bien triste pour ceux qui le vivent
      merci Pooete pour la visite

  3. Shonatania 5 ans Il y a

    Un texte très touchant comme je les aime qui traite d’une des réalités de la vie.
    Un sujet triste dont il ne faut pas oublier de parler!
    Merci de l’avoir fait!
    Amitiés
    Isa

  4. yves1947 5 ans Il y a

    Tu écris si bien sur cette maladie tueuse qui nous fait perdre la mémoire…
    L’ Alzheimer fléau des temps modernes…
    Merci pour le partage
    Amitiés
    Yves

    • Auteur
      lily 5 ans Il y a

      en effet une maladie mortelle qui détruit l’homme petit à petit
      merci à vous Yves pour votre si gentil com

  5. capucinette 4 ans Il y a

    Une sale maladie qui s’installe petit à petit.

    Une douleur pour la personne et l’entourage.

    Bel écrit.

    Amicalement.

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

accumsan massa diam Praesent nec id, eleifend libero. dolor efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?