L’Orage

L’ORAGE

Orage, oh désespoir, crie le moissonneur
Averses ennemies des récoltes mûres
Pluie dévastatrice, cause de ce malheur
Qui donne à la moisson fâcheuse tournure

Si tant est que la pluie est fort salvatrice
A petite dose, fine et régulière
Elle peut tout autant être dévastatrice
Tombant dru, creusant de profondes ornières

Dame nature semble se jouer de nous
Distribuant à loisir soleil où vilain temps
Créant dans le ciel, d’un vent fort, moult remous
Variations nous infligeant nombreux contretemps

Bien faible est l’homme face aux intempéries
Quelques minutes suffisent à détruire
Noyé, pourri, perdu le foin dans la prairie
Puis, oublieux, le soleil reprend à luire.

  • Vues2209
  • Aime0
  • Évaluations12345

8 Commentaires
  1. Baguette 4 ans Il y a

    vec mes amicales pensées.

  2. loupy 4 ans Il y a

    La nature a un tempérament étonnant

    Bisous JY

  3. EnvoleMoi.. 4 ans Il y a

    T’as oublié “viellesse ennemie”!!

    bien vu JY l’orage n’est pas fameux pour les moissonneurs!!

    de site en site!!!!

    Amitiés

    EM

  4. EKLEKTIK 4 ans Il y a

    Pour nous, tout ne tient qu’à un fil…
    Très beau texte !

    Amicalement,

  5. Amarante 4 ans Il y a

    Pauvre moissonneur
    N’a-t-il donc tant trimé que pour cette avanie ?
    Et ne s’est-il usé dans les travaux des champs
    Que pour voir en un coup fondre tout son argent ?

    On en rit mais n’empêche que…

    Amicalement
    Amarante

  6. Auteur
    jeanyves53 4 ans Il y a

    Merci, Merci , Merci !!!

    Amitiés, jean-yves

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?