L’Orage

L’ORAGE

Orage, oh désespoir, crie le moissonneur
Averses ennemies des récoltes mûres
Pluie dévastatrice, cause de ce malheur
Qui donne à la moisson fâcheuse tournure

Si tant est que la pluie est fort salvatrice
A petite dose, fine et régulière
Elle peut tout autant être dévastatrice
Tombant dru, creusant de profondes ornières

Dame nature semble se jouer de nous
Distribuant à loisir soleil où vilain temps
Créant dans le ciel, d’un vent fort, moult remous
Variations nous infligeant nombreux contretemps

Bien faible est l’homme face aux intempéries
Quelques minutes suffisent à détruire
Noyé, pourri, perdu le foin dans la prairie
Puis, oublieux, le soleil reprend à luire.

  • Vues3228
  • Aime0
  • Évaluations12345

8 Commentaires
  1. Baguette 5 ans Il y a

    vec mes amicales pensées.

  2. loupy 5 ans Il y a

    La nature a un tempérament étonnant

    Bisous JY

  3. EnvoleMoi.. 5 ans Il y a

    T’as oublié “viellesse ennemie”!!

    bien vu JY l’orage n’est pas fameux pour les moissonneurs!!

    de site en site!!!!

    Amitiés

    EM

  4. EKLEKTIK 5 ans Il y a

    Pour nous, tout ne tient qu’à un fil…
    Très beau texte !

    Amicalement,

  5. Amarante 5 ans Il y a

    Pauvre moissonneur
    N’a-t-il donc tant trimé que pour cette avanie ?
    Et ne s’est-il usé dans les travaux des champs
    Que pour voir en un coup fondre tout son argent ?

    On en rit mais n’empêche que…

    Amicalement
    Amarante

  6. Auteur
    jeanyves53 5 ans Il y a

    Merci, Merci , Merci !!!

    Amitiés, jean-yves

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

efficitur. Sed Aenean Phasellus dapibus quis massa venenatis, accumsan elit. id,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?