L’horloge

Le temps, onde pérenne
Impose sa cadence ;
Les secondes
Furibondes
Quittent le monde
En l’instant.
Tic, tac !

Les minutes culbutent
Les secondes,
Sagement.
Tic, ……. Tac !

Et les heures
Manquent d’ardeur
Pour l’éternelle danse.
Tic ……….

La trame de la vie embrasse la cadence :
Une âme qui s’éveille, une fuit dans les nues ;
Jour au soleil ravi, nuit à l’ombre venue,
L’horloge nous soumet à cette obéissance.

  • Vues5319
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo vel, vulputate, nec justo ipsum id, odio dictum felis libero tempus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?