L’homme est d’une si grande arrogance sans mesure.

L’homme est d’une si grande arrogance sans mesure.

Dans un ordre naturel établi, se croit le maître de la nature.

Dieu nous a crée et pour vivre nous a tout donné.

Mais l’homme perd l’équilibre, ne veut plus raisonner.

Ils met les lois divines à l’entrave. A sa voie fantaisiste.

Qui n’est qu’une ébauche imparfaite, sur laquelle il insiste.

Ses pensées sont fixées sur la substance et la matière.

Dans sa brume hagarde naît sa foi et son esprit sort derrière.

Il se voit sensé mais dans l’ivresse de sa perversion

Ses mouvements ne sont que l’élan vers la destruction.

Sur ses pas et sans relâche, il trouve le plaisir d’anéantir.

Ce que Dieu a crée, en oubliant que vers lui il va revenir.

Il est égaré entre ce qui est éphémère, a se sentir

Que sa vie est durable, mais sur son être, il ne fait que mentir

L’amour qui opprime ses sens ne fait qu’écraser son âme.

A le faire avancer dans des sentiers de flammes.

Sa raison se perd dans les ténèbres et la méconnaissance.

De son créateur qui lui a donné place par sa naissance.

Mais :

Dans l’obscurité des rudes gouffres, Dieu ouvre sa clarté.

A cet homme ingrat, quand il est solitaire et attristé.

 

 

  • Vues1831
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. rymailleur 5 ans Il y a

    ça ressemble à un sermon poétique…qui dit certaines vérités…
    Amicalement
    Rym…

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut justo Phasellus elit. Curabitur libero. elit. venenatis, leo. consectetur diam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?