L’hiver , je marcherai dans la neige et le givre

“On est si près de la vérité lorsque l’on dit que notre maman est la plus belle du monde.”

L’hiver , je marcherai dans la neige et le givre
Mais les vents glacials n’auront d’effet sur moi.
Je saurai le bonheur et la chance de vivre ;
La vie, éternel don, me guidera vers toi.

Calme, je franchirai les deux mains sur le givre
La porte qui chancelle et je ne sais pourquoi
Les spectres du passé perturberont ma foi.
L’hiver, je marcherai dans la neige et le givre

Auprès de mon amour, dans cet étrange endroit,
Ce paradis qu’on pleure où le silence livre
L’humble regret d’en bas, la douleur qui m’enivre.
Mais les vents glacials n’auront d’effet sur moi.

Je ne pleurerai pas. Je sortirai mon livre
De ma poche et, le front courbé du désarroi
Dans l’ineffable amour que chacun porte en soi,
Je saurai le bonheur et la chance de vivre.

Tous mes rêves iront dans des vers, et sans voix
Dans le cher cimetière où nul ne peut me suivre,
J’attendrai du printemps qu’une fleur te délivre.
La vie, éternel don, me guidera vers toi.

  • Vues1764
  • Aime0
  • Évaluations12345

14 Commentaires
  1. fougere 5 ans Il y a

    Beau, merci à vous

  2. Tesnim 5 ans Il y a

    du beau
    sous sa protection nous guide nos pas vers elle avec cette sublime passion

  3. Auteur
    Sofian 5 ans Il y a

    MERCI POUR VOS MESSAGES !

  4. Larsenbac 5 ans Il y a

    Même pas froid… à la chaleur de ces sublimes vers ! 😉

    Pour info, comment s’appelle cette forme poétique ?

    Merci

    Léo

  5. COURDESSES 5 ans Il y a

    Communion dans la magie du temps et des campagnes aimées…

    Le paysage intérieur est en osmose avec un paysage géographique sous influence de météorologies hivernales…
    On est dans la mère Nature. C’est là qu’on retrouve sa propre mère, qu’on accède à sa voie, si ce n’est à sa voix.
    Cet environnement et cette solitude créent un climat propice au rêve et au recueillement.

    C’est toujours beau chez toi, triste et profond.

    Il y a du violon.

    CC

    ” Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
    Je partirai, vois-tu je sais que tu m’attends… ”

    VH

  6. Auteur
    Sofian 5 ans Il y a

    MERCI POUR CES GENTILS MESSAGES

  7. Baguette 5 ans Il y a

    Poème très émouvant. Beaucoup de talent et sensibilité

    exprimés dans chaque vers ; “La vie, éternel don, me guidera vers TOI

    C’est EXTRA Josian.

  8. Galadrielle 5 ans Il y a

    Magnifique. Vraiment, j’ai beaucoup aimé ce texte.
    “Dans le cher cimetière où nul ne peut me suivre,
    J’attendrai du printemps qu’une fleur te délivre.”
    Superbe.

  9. CHANTEURPOPULAIRE 5 ans Il y a

    Magnifique et émouvante lecture ! Ne pas hésiter à poursuivre vos publications cher monsieur !

  10. CLARINETTE 5 ans Il y a

    On n’est jamais déçu en vous lisant. Un peu triste, mais si mélodieux.
    On ressent cette sensibilité à fleur d’âme.
    C’est une merveilleuse poésie, sur deux rimes qui s’accordent bien.

    Je suis sous le charme.

    Merci et amitiés

  11. Auteur
    Sofian 5 ans Il y a

    merci, vous voici de retour aussi, j’irai vous lire!

  12. Boho 5 ans Il y a

    poésie qui touche au coeur

  13. Auteur
    Sofian 4 ans Il y a

    merci beaucoup

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent felis ut consequat. tempus non nunc commodo amet,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?