Lettre à Marie

Lettre à Marie.

 

Seul et souriant dans la brume froide du matin,

Le visage fouetté par ce vent d’hiver hautain,

Je t’attends.

 

Tourné vers l’horizon et ses fiers nimbus grisant,

Le cœur et l’âme plein de l’espoir du courtisan,

Je t’attends.

 

Déjà un clocher sonne l’Angélus de midi,

Les mains jointes sur mon âge et le front enlaidi,

Je t’attends.

 

Mais la meute de nuages s’en va dérivant,

Entraînant nos bons souvenirs vers le soir tombant,

Je t’attends.

 

Et la morsure de décembre brise mon corps,

Sur ma pierre qui se ferme viendras-tu alors,

Je t’attends.

 

Ô Marie, entends-tu seulement,

Dans la prière de l’homme,

La douleur de l’enfant.

 

Jérôme Jolly.

  • Vues1310
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id, mattis sit dolor adipiscing justo mi, felis non elit. efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?