L’Étoile Filante

L’Étoile Filante

Poussière de safran, lames ivoirines & de Psyché,
Éros chantant en larmes, élégie divine & Immaculée,
L’enluminure d’une flamboyance atmosphérique & Prodigieuse,
Étincelle à la fragrance unique & Somptueuse,

L’Étoile Filante,

Le choc est une Onde, Ondine s’égraine à chaque seconde,
Reniant cette Nature immonde, le Jardin d’Éden devient un Nouveau Monde,
Quand les appas que dévoile sa robe illuminée, dépossèdent de leurs beautés,
De la Supernova, la Naine Rouge à Cassiopée toutes les richesses de la Voie Lactée,

L’Étoile Filante,

Nul ne peut prétendre brûler les ailes, de celle au talent inné du Vol,
Statue de sel ou Reine en dentelle et à la couronne d’Auréole,
Le miel est le mets des Astres, sous la dorure de l’As,
Pique les cœurs, carreau des désastres, le temps est un jeu que rien n’efface,

L’Étoile Filante…

Quand l’Infini est vide abyssal, le Savoir devient étroitesse d’esprit,
Elle ravive la flamme, embellit les pétales, et offre son Éclair de Génie,
Pour que l’un soit Ozone, l’autre Osmose et le dernier éclose de la plus mirifique des roses,
Subjuguées telle une Amazone, les étoiles filantes ne cessent de briller jusqu’à l’Apothéose,

                                                       – 2012 –

  • Vues1607
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

libero eget nunc dictum libero Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account