L’esprit bohème…

Un jour, je pris la plume
J’avais alors sept ans,
Et pour soigner mon rhume,
J’écrivis en chantant,
Un tout petit poème,
_ J’avais l’esprit bohème _
Aux enfantins accents,
Je n’étais qu’un enfant.

Plus tard je le repris,
Etant adolescent,
J’avais un peu mûri,
Et un doux coeur aimant,
Ce tout petit poème,
_ J’avais l’esprit bohème _
Aux enfantins accents,
N’était plus à l’enfant…

Un jour, je pris la plume
J’étais devenu grand,
Tous les parfums qu’on hume,
Se posaient en rimant,
Dans des petits poèmes,
_ J’avais l’esprit bohème _
Aux adultes accents,
Je n’étais plus enfant.

15 octobre 2018

  • Vues2004
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis libero fringilla ut nec risus. pulvinar sed mattis velit, ut consectetur

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?